Équipe de Turquie et du Pakistan

Réunions en ligne organisées du lundi 15 au vendredi 19 novembre et du lundi 22 au vendredi 26 novembre 2021.

Présentation des « activités de soutien à l’emploi » de la RENGO Saitama (Turquie)

Cinq personnes (toutes des femmes) en Turquie et neuf personnes au Pakistan (dont quatre femmes) ont participé aux réunions qui se sont respectivement tenues du 15 au 19 novembre et du 22 au 26 novembre, et ont achevé l’ensemble du programme.

En raison des restrictions d’entrée sur le territoire japonais imposées suite à la pandémie de COVID-19, la JILAF a mis en place dans le cadre de ses activités un « programme en ligne », qui vient remplacer l’habituel programme de formation qui consiste à inviter au Japon des stagiaires d’autres pays.
Ce programme en ligne s’est déroulé sur une période de cinq jours, dont deux consacrés au visionnage de contenus vidéo à la demande, notamment sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail, et trois pendant lesquels des sessions d’échange d’idées avec les cadres de la JILAF, des débriefings des conférences, etc., ont été organisés en temps réel.
Lors de la session d’échange d’idées avec la RENGO Saitama, qui s’est déroulé en ligne le quatrième jour, les participants ont pu en apprendre davantage sur la situation de l’emploi au niveau régional ainsi que sur les initiatives mises en place par les fédérations de syndicats locales pour la stabilité de l’emploi, et les deux parties ont pris part à des discussions très engagées.


Voici les principaux points des plans d’action proposés par les participants :
(1) « Tant pour les entreprises individuellement qu’à l’échelle du pays, au Japon, les consultations patronat-syndicat sur les trois principes de productivité se sont avérées être un facteur important de prévention des conflits entre les syndicats et le patronat. Nous aimerions nous aussi travailler à la mise en place de consultations patronat-syndicat avec nos syndicats affiliés lorsque les négociations collectives n’aboutissent pas. » (Turquie)
(2) « Les efforts mis en œuvre par la RENGO Saitama m’ont fait réaliser la nécessité de promouvoir des mesures visant à aider les jeunes à créer leur propre entreprise et à leur garantir la stabilité de l’emploi. J’aimerais, en me basant sur les activités de soutien à l’emploi du Japon, me pencher sur les façons de communiquer l’attractivité des opportunités d’emploi du point de vue des jeunes. » (Turquie)
(3) « En participant au programme de formation de la JILAF, j’ai pu apprendre l’importance d’organiser les travailleuses. Je souhaite informer un plus grand nombre de travailleuses qu’elles peuvent faire valoir les droits qui leur reviennent par le biais des syndicats. » (Pakistan)
(4) « J’aimerais coopérer avec notre confédération syndicale à l’organisation d’un programme de formation d’une journée pour les travailleurs contractuels dans les usines, ainsi qu’à la mise en place de formations syndicales et sur le droit du travail. » (Pakistan)

Liste des organisations ayant participé à cette visite

RENGO (Confédération des syndicats japonais)Denryoku Soren (Fédération des syndicats de travailleurs de l’industrie de l’électricité du Japon)
Syndicat des travailleurs de l’industrie de l’électricité de ShikokuCentre japonais de productivité
RENGO Saitama (Confédération des syndicats japonais, branche de Saitama)Chuo Rofukukyo (Conseil national du bien-être des travailleurs)

Un grand merci à tous.

Photos des participants

Les participants clamant « Faisons de notre mieux ! » pour clôturer le programme (Turquie)

Présentations des « activités de propositions de politiques » de la RENGO Saitama (Pakistan)

Participants présentant les défis les plus récents auxquels sont confrontés les syndicats (Pakistan)