Équipe d’Afrique anglophone

Réunions en ligne organisées du lundi 4 au vendredi 8 octobre 2021.

Allocution d’introduction du président de la JILAF, M. Hiroyuki Nagumo

Au total dix personnes (dont deux femmes) originaires de cinq pays – Ghana, Kenya, Zambie, Nigeria et Afrique du Sud – ont participé aux réunions qui se sont déroulées du 4 au 8 octobre et ont achevé le programme sans encombre.

En raison des restrictions d’entrée sur le territoire japonais imposées suite à la pandémie de COVID-19, la JILAF a mis en place dans le cadre de ses activités un « programme en ligne », qui vient remplacer l’habituel programme de formation qui consiste à inviter au Japon des stagiaires d’autres pays.
Ce programme en ligne s’est déroulé sur une période de cinq jours, dont deux consacrés au visionnage de contenus vidéo à la demande sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail, et trois pendant lesquels des sessions d’échange d’idées avec les cadres de la JILAF, des débriefings des conférences, etc., ont été organisés en temps réel.
Au cours de la session de questions-réponses, les participants ont posé de nombreuses questions, notamment sur l’état de la syndicalisation des travailleurs occasionnels et sur l’approche des syndicats par rapport aux travailleurs de plateformes, etc.

Voici les principaux points des plans d’action proposés par les participants :
(1) « Tout en utilisant les réseaux sociaux et d’autres outils pour mettre en place un système de consultations des travailleurs, nous souhaitons analyser le détail de ces consultations en fonction des secteurs concernés et ainsi permettre de les connecter aux politiques institutionnelles des syndicats. » (Kenya)
(2) « Nous allons sensibiliser et engager un débat plus large au sein de notre confédération syndicale, avec pour objectif de trouver des solutions au changement climatique et d’atteindre la neutralité carbone. Par ailleurs, nous souhaiterions également encourager le gouvernement à prendre part à nos consultations. » (Afrique du Sud)
(3) « Nous allons établir des relations patronat-syndicat constructives et compiler les bonnes pratiques en matière de relations patronat-syndicat. » (Ghana)

Liste des organisations ayant participé à cette visite

RENGO (Confédération des syndicats japonais)Denryoku Soren (Fédération des syndicats de travailleurs de l’industrie de l’électricité du Japon)
Syndicat des travailleurs de l’industrie de l’électricité de ShikokuConférence nationale des associations des petits et moyens entrepreneurs (Chudokyo)
Centre japonais de productivitéAssociation nationale des banques de travail

Un grand merci à tous.

Photos des participants

Séance d’orientation

Réunion en ligne