Séminaire multinational conjoint JILAF/OIT

--- Formation de l’organisation syndicale de la région Asie-Pacifique à l’initiative pour l’avenir du travail : ensemble dans l’établissement de relations patronat-syndicat constructives ---

Photo de groupe lors du séminaire multinational JILAF/OIT

La JILAF a organisé conjointement avec le Bureau des activités pour les travailleurs (ACTRAV) de l’Organisation internationale du travail (OIT) un séminaire multinational à Bangkok, capitale de la Thaïlande, s’étalant sur cinq jours du 16 au 20 septembre, et dont le sujet principal était la « Formation de l’organisation syndicale de la région Asie-Pacifique à l’initiative pour l’avenir du travail : ensemble dans l’établissement de relations patronat-syndicat constructives ». Au total, 20 dirigeants syndicaux (dont 9 étaient des femmes) venant de pays de la région Asie-Pacifique (Cambodge, Fidji, Inde, Indonésie, Laos, Malaisie, Mongolie, Birmanie, Népal, Pakistan, Philippines, Samoa, Sri Lanka, Thaïlande et Viêt-Nam) ont participé au séminaire.

Pour commencer, une allocution d’ouverture au nom des organisateurs a été donnée par M. Rafael Mapolo, responsable des activités pour l’Asie et le Pacifique au centre international de formation de l’ACTRAV de l’OIT à Turin, puis le vice-secrétaire général de la JILAF, M. Koji Suzuki, a présenté les buts et objectifs de ce séminaire de cinq jours. Des conférences de la part de la JILAF se sont tenues le premier jour (16 septembre). Tout d’abord, M. Suzuki, le vice-secrétaire général de la JILAF, a prononcé un discours titré « Le mouvement syndical japonais et son rôle », au cours duquel il a expliqué (1) les caractéristiques du mouvement syndical japonais, (2) les dispositions pour l’établissement de relations patronat-syndicat constructives, (3) les efforts d’amélioration de la productivité, et (4) les caractéristiques des relations patronat-syndicat au Japon (convention collective et système de consultations patronat-syndicat), énumérant ainsi les enjeux au début de la formation.

Les autres conférences principales ont couvert des sujets tels que les contenus et méthodes d’utilisation des mécanismes de supervision de l’OIT, des conventions internationales de travail spécifiques et la situation quant à leur ratification ou non, des présentations des participants regardant les situations se rapportant aux recommandations de l’OIT dans leurs pays respectifs, l’importance de la liberté d’association, les efforts de l’OIT pour éradiquer le travail des enfants et le travail forcé, ainsi que la mise en œuvre de la législation dans les pays participants.

Au cours de la compilation de ces plans d’action, bien que des présentations aient été faites en prenant en considération la situation de chaque pays sur la manière d’aborder les questions juridiques, l’opinion majoritaire était que l’établissement de relations patronat-syndicat constructives à la façon du Japon, qui a été présentée aux participants lors du séminaire, était un facteur essentiel. Un grand nombre des présentations suggéraient que les questions de politique soient adressées après l’établissement de relations patronat-syndicat constructives.

Programme

DateContenu
16/09Lun.Séminaire multinational jour 1
17/09Mar.Séminaire multinational jour 2
18/09Mer.Séminaire multinational jour 3
19/09Jeu.Séminaire multinational jour 4
20/09Ven.Séminaire multinational jour 5

Photos des participants

Conférence de la JILAF

Conférence de l’OIT

Travail de groupe