Séminaires sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail LFTU au Laos

Photo de groupe des participants du séminaire à Vientiane

La JILAF a organisé des séminaires sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail ayant pour thème principal « L’établissement de relations patronat-syndicat constructives en vue de prévenir les conflits patronat-syndicat » à Vientiane, la capitale du Laos, les 25 et 26 novembre et à Savannakhet dans le centre du pays les 28 et 29 novembre 2019. Le séminaire à Vientiane a été suivi par 70 personnes et celui à Savannakhet par 53 personnes.

Au séminaire à Vientiane, le directeur général de la JILAF M. Takao Yasunaga a donné une allocution d’ouverture mettant en avant la signification du séminaire, puis le vice-président de la Fédération des syndicats du Laos (LFTU) M. Symoune Ounlansy, le vice-directeur du Département de la protection du travail du ministère du Travail et des Affaires sociales du Laos M. Khampat et le vice-secrétaire général de la Chambre nationale du commerce et de l’industrie M. Daovading ont exprimé leurs attentes vis-à-vis du séminaire.

Ensuite, le directeur général de la JILAF M. Yasunaga a donné une conférence donnant un aperçu du système de salaire minimum au Japon, en parlant du processus de détermination de celui-ci, des tendances au Japon relatives au salaire minimum et des mesures pour garantir sa mise en œuvre appropriée. Les participants ont pu découvrir l’expérience du Japon dans ce domaine et son savoir-faire. M. Yasunaga a également fait une communication sur le système de sécurité sociale qui soutient le mouvement syndical, expliquant quel est ce système au Japon et le mécanisme de protection des moyens de subsistance.

Le non-respect du salaire minimum et une sécurité sociale inadéquate étant des problèmes que l’on rencontre au Laos, les participants ont posé de nombreuses questions et fait des commentaires sur les mesures visant à assurer leur mise en œuvre et le processus décisionnel.

En outre, des explications ont également été données par le ministère du Travail et des Affaires sociales du Laos sur le système de salaire minimum dans le pays et par la LFTU sur les résultats d’une enquête destinée au respect du salaire minimum.

Finalement, les participants ont été divisés en neuf groupes et ont constitué des plans d’action sur les deux thèmes intitulés « Les efforts en vue de la prévention des conflits patronat-syndicat » et « Des propositions en vue du respect du salaire minimum révisé ». Concernant le premier thème, nombre de plans avaient trait à la promotion de l’organisation. En ce qui concerne le second, les participants ont fait des commentaires sur le besoin d’un dialogue tripartite (gouvernement-syndicat-patronat) et la clarification des rôles respectifs en vue de la conformité.

Au séminaire à Savannakhet dans le centre du Laos, le conseiller de la JILAF M. Koichi Oyama s’est chargé du rôle d’intervenant en donnant des conférences, comme à Vientiane, intitulées « Un aperçu du système japonais de salaire minimum » et « Le système de sécurité sociale soutenant le mouvement syndical ». Comme à Vientiane, l’antenne de Savannakhet du ministère du Travail et des Affaires sociales et la LFTU ont également fourni des explications détaillées sur le système de salaire minimum, qui ont permis d’approfondir la compréhension de celui-ci par les participants.

Les participants à Savannakhet ont ensuite été divisés en cinq groupes afin d’établir des plans d’action sur les mêmes thèmes que ceux du séminaire à Vientiane. À Savannakhet, en plus de commentaires concernant l’importance de l’organisation et le besoin d’un dialogue tripartite et de la coopération, les participants ont transmis qu’ils désiraient inclure dans le cursus éducatif des programmes en lien avec les travailleurs et incluant le système de salaire minimum.

Aussi bien au séminaire de Vientiane qu’à celui de Savannakhet, de nombreux participants ont fait des commentaires selon lesquels ils désiraient introduire l’expérience et le savoir-faire du Japon d’une manière appropriée au Laos dans le but d’apporter des réponses à des défis tels que le respect du salaire minimum et l’établissement de relations patronat-syndicat constructives.

Programme

DateContenu
25/11Lun.Séminaire sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail à Vientiane (1er jour)
26/11Mar.Séminaire sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail à Vientiane (2e jour)
27/11Mer.Déplacement
28/11Jeu.Séminaire sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail à Savannakhet (1er jour)
29/11Ven.Séminaire sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail à Savannakhet (2e jour)

Photos des participants

Ouverture du séminaire de Vientiane

Conférence de la JILAF au séminaire de Vientiane

Les participants établissent des plans d’action au séminaire de Vientiane.

Ouverture du séminaire de Savannakhet

Photo de groupe au séminaire de Savannakhet

Conférence de la JILAF au séminaire de Savannakhet

Question d’un participant au séminaire de Savannakhet

Les participants établissent des plans d’action au séminaire de Savannakhet.

Un participant présente son plan d’action au séminaire de Savannakhet.