Équipe d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud

L’équipe d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud a visité le Japon du dimanche 20 octobre au samedi 2 novembre 2019.

Visite au siège de la RENGO

Douze personnes (dont trois femmes) venant de trois pays (Brésil, Colombie et Mexique) ont participé du 20 octobre au 2 novembre aux programmes qu’ils ont achevés comme prévu.

Les syndicats sont confrontés, dans chacun des trois pays d’origine des participants, à un environnement très difficile constitué notamment par la révision de la législation du travail, d’obstacles rencontrés par les militants syndicalistes et l’apparition de forces opposées aux syndicats en raison des changements se produisant au niveau du gouvernement. Néanmoins, les participants ont mis de côté ces conditions difficiles et pris part aux programmes en adoptant une attitude joyeuse et prospective.

Pour leur visite d’une fédération industrielle de syndicats, les participants se sont rendus à l’Association japonaise des travailleurs des secteurs du métal, des machines et de la fabrication (JAM) où ils ont assisté à une conférence sur la structure et les activités de l’organisation. Plus spécifiquement, les participants ont semblé particulièrement inspirés par le fait que les syndicats des petites et moyennes entreprises au Japon s’investissent directement dans les questions d’ordre managérial et élaborent des propositions relatives aux politiques.

Au Centre japonais de la productivité, les participants ont reçu des explications sur les trois principes directeurs de la productivité et les relations patronat-syndicat constructives au Japon. La conférence a été suivie d’un échange de vues animé entre l’intervenant et les participants, qui ont pu considérablement approfondir leur compréhension des contributions des syndicats japonais à l’amélioration de la productivité et des trois principes directeurs de cette dernière.

Lors de leur visite au ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, les participants ont bénéficié d’une conférence portant sur des sujets tels que les relations patronat-syndicat et les caractéristiques des conflits patronat-syndicat, en plus d’un aperçu de l’organisation du ministère. Ils ont fait preuve d’intérêt pour des questions très diverses, dont le système japonais de sécurité sociale et le problème des décès dus à la surcharge de travail.

Dans le programme régional, les participants ont visité le bureau d’Akita de l’Agence nationale pour l'emploi Hello Work, la RENGO Akita, l’Université internationale d’Akita, le bureau gouvernement préfectoral d’Akita, Akita Shurui Seizo Co., Ltd. (un brasseur de saké) et le Siège pour la promotion à Akita de la Kokumin Kyosai Coop (Fédération nationale des coopératives Kyosai de travailleurs et consommateurs). Des discussions animées ont eu lieu dans les différents endroits visités par l’équipe.

Les principaux éléments des plans d’action proposés par les participants étaient les suivants :
--- « Je vais faire appel à notre centre national afin de mettre en place des programmes d’échange d’informations avec d’autres pays. » (Brésil)
--- « Je vais résumer les éléments que j’ai appris durant ces programmes, établir un rapport et le distribuer non seulement aux syndicats dans mon organisation, mais également aux syndicats de pays des Caraïbes. » (Brésil)
--- « Le mouvement syndical et les relations patronat-syndicat entretiennent des rapports étroits avec la culture d’un pays. Je vais commencer en présentant la culture japonaise dans mon organisation. » (Brésil)
--- « Je vais partager ce que j’ai appris au Japon lors de notre réunion mensuelle, et fournir également des informations à une large palette de membres en employant les services de réseaux sociaux. » (Colombie)
--- « Je vais écrire un article sur ce que j’ai appris ici concernant les compétences dans le domaine de la négociation et la productivité dans notre bulletin d’information mensuel. » (Mexique)
--- « Les syndicats japonais conduisent leurs activités d’une manière extrêmement stratégique. Je vais donc créer un centre stratégique dans mon organisation et, plus particulièrement, entreprendre des activités pour changer l’image des syndicats. » (Mexique)

Liste des organisations ayant participé à cette visite

Association japonaise des travailleurs des secteurs du métal, des machines et de la fabrication (JAM)RENGO Akita
Hello Work AkitaUniversité internationale d’Akita
Bureaux du gouvernement préfectoral d’AkitaSiège pour la promotion à Akita de la Kokumin Kyosai Coop
Akita Shurui Seizo Co., Ltd. (syndicat et direction)

Un grand merci à tous.

Photos des participants

Recherche d’emploi en ligne (Hello Work Akita)

Visite à la JAM

Les participants reçoivent des explications sur la situation du travail dans la préfecture d’Akita. (bureaux du gouvernement préfectoral d’Akita)