Équipe de la Mongolie et du Pakistan

L’équipe de la Mongolie et du Pakistan (cinq personnes de la Confédération des syndicats de Mongolie [CMTU] et cinq autres de la Fédération des travailleurs du Pakistan [PWF]) a visité le Japon du 8 au 21 septembre 2019.

Visite au siège de la RENGO

12 personnes au total (dont 4 femmes) venant de deux pays, la Mongolie et le Pakistan, ont participé du 8 au 21 septembre aux programmes qu’ils ont menés à bien comme prévu.

L’équipe était constituée de participants présentant des différences relativement importantes quant à leurs organisations d’affiliation, postes et expériences, allant d’administrateurs dans des centres nationaux et des fédérations industrielles de syndicats à un représentant d’une organisation de jeunes du syndicat d’une seule entreprise. Néanmoins, ils ont donné l’impression de vouloir employer, chacun à partir de sa perspective particulière, dans leurs activités propres ce qu’ils ont appris au Japon concernant les pratiques au sein des relations patronat-syndicat et les efforts réalisés afin de parvenir à la stabilité de l’emploi au moyen de l’établissement de relations patronat-syndicat constructives. Même si l’équipe était de taille importante avec ses 12 participants, le groupe était bien organisé sans être limité par les différences de pays ou d’organisation. La participation active des membres féminins dans la formation a été particulièrement frappante.

Pour leur visite à une fédération industrielle de syndicats, les participants ont visité la JEC Rengo (Fédération japonaise des syndicats de travailleurs de l’énergie et de la chimie), où ils ont assisté à une conférence sur la structure de l’organisation, sa philosophie d’action de base et ses activités. Ils ont manifesté un grand intérêt envers les activités de santé et de protection sociale propres à la fédération industrielle et ses efforts pour la concrétisation des politiques ; la séance de questions-réponses a quant à elle été animée.
Lors de leur visite au ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, une conférence a été donnée aux participants sur la structure organisationnelle du ministère, de même que sur les caractéristiques des relations patronat-syndicat et des conflits patronat-syndicat au Japon et d’autres sujets. Au vu de la situation dans leurs pays respectifs, ils ont manifesté un intérêt particulier envers le rôle joué par les inspecteurs des normes de travail afin d’améliorer l’efficacité de la législation.

Dans le programme régional, les participants ont visité la RENGO Shizuoka, le Centre polytechnique de Shizuoka, le bureau public de la sécurité de l’emploi Hello Work de Shizuoka, le Conseil préfectoral pour le bien-être des travailleurs de Shizuoka (Rofukukyo) et l’usine de Shizuoka de Mitsubishi Electric Corporation, où ils se sont à chaque fois lancés dans des discussions animées.

Les principaux éléments des plans d’action proposés par les participants étaient les suivants :
--- « Je vais catégoriser ce que j’ai appris lors de cette formation en 12 programmes et organiser des séminaires hebdomadaires pendant trois mois pour un total d’environ 500 participants. » (Mongolie)
--- « Je mettrai en œuvre une formation sur les banques de travail au CMTU. » (Mongolie)
--- « J’essaierai de faire que le mouvement de productivité soit inclus dans notre politique pour l’exercice 2020 afin de développer un mouvement de productivité dirigé par le syndicat. » (Mongolie)
--- « J’essaierai de faire que les exemples phares de la législation du travail et le mouvement de productivité soient inclus dans le manuel de notre organisation. » (Mongolie)
--- « Je partagerai des informations au sein de notre syndicat sur les initiatives liées aux 5S et au kaizen dans l’industrie manufacturière au Japon et demanderai à l’entreprise sa coopération. » (Pakistan) (Les 5S désignent les termes japonais seiri [rangement], seiton [ordre], seiso [propreté], seiketsu [standardisation] et shitsuke [discipline]. Kaizen signifie l’amélioration continue du travail en usine et représente un moyen efficace d’augmenter la productivité.)
--- « J’organiserai un séminaire sur la législation du travail pour les membres du syndicat et tenterai de diffuser les connaissances sur les droits des travailleurs. » (Pakistan)
--- « J’essaierai de faire que la clause selon laquelle les travailleurs irréguliers ont la possibilité de passer à un emploi permanent s’ils travaillent pendant deux ans soit incluse dans les demandes de notre organisation d’ici deux ans. » (Pakistan)
--- « Je m’efforcerai d’établir une culture organisationnelle qui ne fait pas de distinction entre travailleurs réguliers et non réguliers, de même qu’une position pour nos campagnes grâce à laquelle nous agirons ensemble. » (Pakistan)
--- « J’essaierai de mettre en place un comité tripartite de représentants des travailleurs, du patronat et de l’intérêt public en tant qu’organe servant à résoudre les conflits. » (Pakistan)

Liste des organisations ayant participé à cette visite

JEC RengoRENGO Shizuoka
Centre polytechnique de ShizuokaHello Work Shizuoka
Conseil préfectoral pour le bien-être des travailleurs de Shizuoka Usine de Shizuoka de Mitsubishi Electric Corporation

Un grand merci à tous.

Photos des participants

Conférence sur la législation du travail et le système de sécurité sociale du Japon

Visite d’une fédération industrielle de syndicats (JEC Rengo)

Les participants reçoivent une explication sur les services dispensés aux guichets de Hello Work Shizuoka