Équipe d’Afrique anglophone

Visite du siège de la RENGO

L’équipe d’Afrique anglophone a visité le Japon du dimanche 18 au samedi 31 août.

Onze personnes (dont trois femmes) venant de six pays (Ghana, Kenya, Nigéria, Afrique du Sud, Tanzanie et Zambie) ont participé à la visite du 18 au 31 août et mené à bien l’ensemble des programmes prévus.

Du fait probablement qu’une grande partie des participants occupaient des postes importants dans leurs organisations, ils ont en général fait preuve d’un niveau élevé de compréhension dans les conférences et d’un vif enthousiasme afin d’employer ce qu’ils ont appris au Japon dans leurs propres activités une fois de retour chez eux ; ce qu’ils ont appris au Japon avait trait aux relations patronat-syndicat, aux pratiques usuelles dans ces relations, ainsi qu’aux efforts déployés afin de parvenir à la stabilité de l’emploi par le biais de l’établissement de relations patronat-syndicat constructives.

Puisque les participants avaient pour langue commune l’anglais et qu’ils venaient de la même région, ils ont également approfondi leur compréhension mutuelle notamment de la situation du travail et des activités syndicales dans leurs pays respectifs au sein d’une ambiance très conviviale.

Pour leur visite à une fédération industrielle de syndicats, les participants ont visité Jichiro (Syndicat japonais des employés municipaux et préfectoraux), où ils ont assisté à une conférence sur la structure de l’organisation, de même que sur sa philosophie d’action de base et ses activités. Ils ont manifesté un grand intérêt pour le système éducatif propre à la fédération industrielle et ses efforts pour étendre l’organisation ; la séance de questions-réponses a quant à elle été très animée.

Dans le programme régional, ils ont visité la RENGO Kanagawa, Hello Work Yokohama, les autorités de la ville de Yokohama, la succursale de Yokohama de la Banque du travail Chuo, ainsi que l’usine Keihin de Toshiba Energy Systems & Solutions Corporation. Des discussions animées ont eu lieu à chacun de ces endroits.

Voici les principaux plans d’action proposés par les participants :
--- « Organisation des employés contractuels (15 000 personnes) travaillant dans le secteur public » (Ghana)
--- « Je veux faire des efforts pour réviser la loi sur le travail afin qu’il soit possible d’acquérir les données nécessaires (bilans financiers, etc.) pour les négociations salariales. » (Ghana)
--- « Organisation des travailleurs du secteur informel en moins d’un an » (Kenya)
--- « Je veux organiser des séminaires sur le mouvement syndical afin de davantage sensibiliser les gens aux rôles des syndicats. » (Nigéria)
--- « Je veux utiliser les connaissances apprises à la JILAF (compétences en négociation collective) afin de résoudre des problèmes liés au travail dans ma propre organisation. » (Nigéria)
--- « Je veux proposer au chef de notre centre de productivité que l’introduction des activités dites kaizen est essentielle pour améliorer la productivité. » (Afrique du Sud)
--- « Je veux compiler un manuel sur l’organisation et la négociation collective d’ici mi-septembre 2019. » (Tanzanie)
--- « Je veux organiser un séminaire pour les syndicats affiliés sur l’introduction d’un système de contribution d’ici le début de novembre 2019. » (Tanzanie)
--- « Je veux identifier les faiblesses dans notre organisation (productivité, système de sécurité sociale, etc.) et réaliser des améliorations. » (Zambie)

Liste des organisations ayant participé à cette visite

JichiroRENGO Kanagawa
Hello Work YokohamaBanque du travail Chuo, succursale de Yokohama
Usine Keihin de Toshiba Energy Systems & Solutions Corporation (travailleurs et patronat)

Un grand merci à tous.

Photos des participants

Une visite à Jichiro pour découvrir les activités d’une fédération industrielle

Consultation par ordinateur d’offres d’emploi à Hello Work Yokohama

Visite d’un environnement de travail au Japon et discussions sur place à l’usine Keihin de Toshiba Energy Systems & Solutions Corporation