Équipe du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord

Initiation à la recherche d’offres d’emploi à Hello Work Niigata

Un total de 12 personnes (dont 4 femmes) venant de quatre pays (Algérie, Jordanie, Tunisie et Turquie) ont visité le Japon du 21 juillet au 3 août.

Une grande partie des participants de pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord étaient des représentants syndicaux jeunes ou de l’échelon intermédiaire qui seront de futurs leaders. Ils ont démontré une attitude positive par leur volonté d’apprendre non seulement sur les relations patronat-syndicat constructives et la gestion des syndicats au Japon, mais également sur la situation du travail dans les pays des autres participants. En outre, du fait que le mouvement syndical et les pratiques usuelles dans le cadre de relations patronat-syndicat diffèrent considérablement entre Japon et leurs pays respectifs, ils ont activement posé des questions lors des conférences et sur les sites visités, de même qu’ils ont fait des efforts afin de comprendre les initiatives au Japon visant à réaliser la stabilité de l'emploi, etc., au moyen de l’établissement de relations patronat-syndicat constructives.

Après avoir assisté aux conférences sur les relations patronat-syndicat et les pratiques usuelles dans ces relations au Japon, l’équipe a visité Sonpo Roren (Fédération des syndicats japonais des assurances autres que les assurances vie) en guise de visite d’une fédération industrielle de syndicats. Là, les participants ont bénéficié d’une conférence sur la structure organisationnelle, les activités et la philosophie d’action de base de la fédération. Ils ont manifesté un grand intérêt pour les efforts des syndicats destinés à traiter le problème des longues heures supplémentaires et des travailleurs irréguliers, de même que pour les mesures spécifiques pour la réalisation d’objectifs à moyen et long termes ; la séance de questions-réponses a quant à elle été animée.

Dans le programme régional, les participants se sont engagés dans des discussions à la RENGO Niigata, à Hello Work Niigata, au Bureau de travail de Niigata et à la Coopérative de consommateurs Sasaeai, approfondissant ainsi leur compréhension de la situation de l’emploi dans la préfecture de Niigata, des mesures destinées à l’emploi et d’autres enjeux. Ensuite, ils ont visité l’entreprise Hokuetsu Industries Co., Ltd., dont le syndicat est affilié à l’Association japonaise des travailleurs des secteurs du métal, des machines et de la fabrication (JAM). Ils y ont observé le type de site de production qui a mené la modernisation du Japon et y ont appris, parmi d’autres éléments, quels sont les efforts destinés à améliorer l’environnement de travail.

Après cela, lors de la Réunion de présentation de ‘la situation du travail, les participants ont présenté des rapports sur la situation du travail et les enjeux dans leurs pays respectifs. Les participants d’Algérie ont fait leur rapport sur le déclin du taux de syndicalisation et la réponse des syndicats à la mondialisation ; les participants de Jordanie ont présenté l’impact du taux élevé de chômage et l’expansion du secteur informel ; les participants de Tunisie ont parlé des efforts faits pour établir des droits du travail de base, tels que la liberté de réunion ; quant aux participants de Turquie, ils ont présenté un rapport sur la baisse de la valeur du salaire des travailleurs en raison de l’important taux d’inflation, l’impact sur les travailleurs du ralentissement économique et les efforts déployés pour organiser les travailleurs.

Le dernier jour, les participants ont dressé des plans d’action et fait les propositions suivantes :

--- « Après avoir une nouvelle fois identifié les différences entre le Japon et mon pays, je veux m’efforcer d’améliorer les négociations patronat-syndicat et l’environnement de travail dans mon pays ». (Algérie)
--- « Après mon retour, j’établirai un rapport résumant les caractéristiques du Japon et de mon pays, et rendrai également compte au centre national. » (Jordanie)
--- « Je veux faire des recherches plus poussées sur la législation du travail japonaise, etc., rendre compte au centre national des failles dans les lois sur le travail de notre pays et proposer des améliorations au gouvernement. » (Tunisie)
--- « J’organiserai un séminaire pour présenter mon expérience d’apprentissage des relations patronat-syndicat et des pratiques usuelles dans ces relations au Japon. » (Tunisie)
--- « Les banques du travail m’ont extrêmement intéressé. Je veux continuer à réfléchir au centre national sur les avantages et les défauts de leur introduction ainsi que sur d’autres sujets. » (Turquie)

Liste des organisations ayant participé à cette visite

Sonpo RorenCentre japonais de productivité
Nippon Keidanren (Fédération des organisations économiques japonaises)RENGO Niigata
Banque du travail - Fondation de sécurité sociale de NiigataHello Work Niigata
Bureau du gouvernement préfectoral de NiigataCoopérative de consommateurs Sasaeai
Hokuetsu Industries Co., Ltd.Association nationale des banques de travail

Un grand merci à tous.

Photos des participants

Découverte de la structure et du rôle d’une fédération industrielle de syndicats à Sonpo Roren

Visite d’un site de production japonais à Hokuetsu Industries

Un participant donne un rapport sur la situation du travail et les efforts des syndicats dans son pays lors de la Réunion de présentation de la situation du travail