Équipe de jeunes anglophones

Une équipe de jeunes anglophones s’est rendue au Japon du dimanche 16 au samedi 29 juin.

Visite du siège du RENGO

Une équipe de 11 personnes (dont 4 femmes), originaires de cinq pays (Fidji, Inde, Népal, Philippines et Sri Lanka), s’est rendue au Japon du 16 au 29 juin où elle a suivi l’ensemble du programme prévu.

Bien qu’il s’agisse d’une équipe jeune, la plupart des participants travaillaient depuis 8 à 13 ans et possédaient un haut niveau de qualification dans leurs emplois respectifs. Au cours de toutes les conférences, ils ont participé à des discussions animées et posé des questions en anglais. Par ailleurs, comme les participants venaient tous de la même région, ils ont pu approfondir leurs connaissances en ce qui concerne la situation sur le marché du travail et les activités syndicales dans leurs pays respectifs, et ce, dans une atmosphère conviviale.

Au cours de leur visite du Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, les participants ont posé des questions sur des problèmes tels que le déclin du taux de syndicalisation, la mort par surmenage ou encore les mesures à adopter pour lutter contre les conflits patronat-syndicat dans les filiales étrangères d’entreprises japonaises.

Les participants ont visité une fédération syndicale industrielle, le Kokko Rengo (Syndicat du secteur public japonais), où ils ont pu assister à une conférence sur l’organisation, sa philosophie principale en matière de promotion et ses activités. Ils ont manifesté un grand intérêt pour le système éducatif propre à la fédération industrielle et ses efforts pour s’étendre, et ont posé un grand nombre de questions.

Dans le cadre du programme régional, les participants ont visité le Conseil pour le bien-être des travailleurs de la préfecture de Wakayama, la RENGO Wakayama, l’agence pour l’emploi Hello Work de Wakayama et Nippon Steel Corporation Wakayama Works.

Les participants ont principalement proposé les plans d’action suivants :
– « Je communiquerai ce que j’ai appris au cours de ces visites au Youth Leader Group des Fidji et organiserai un séminaire sur les 5S et la méthode Kaizen. » (Fidji) ( Les 5S tirent leur appellation des mots japonais seiri [rangement], seiton [ordre], seisō [nettoyage], seiketsu [propreté] et shitsuke [éducation]. Le Kaizen est une amélioration permanente des travaux en atelier et s'avère une méthode efficace pour améliorer la productivité.)
– « Je prendrai des mesures afin d’augmenter le taux de femmes participant aux activités syndicales. (Pour commencer, deux femmes participeront aux activités syndicales puis deviendront les représentantes féminines du syndicat.) » (Inde)
– « Je voudrais mettre en place un système de sécurité sociale comme celui de la Kokumin Kyosai Coop [Fédération nationale des coopératives Kyosai de travailleurs et consommateurs]. » (Inde et Népal)
– « Je veux organiser des séminaires à destination des jeunes et des femmes à partir des connaissances que j’ai acquises au cours du programme JILAF. » (Philippines)
– « J’aimerais améliorer les compétences en matière de négociation des représentants syndicaux pour leur permettre de conclure de meilleures conventions collectives. » (Philippines)
– « Grâce à l’organisation et des activités de promotion, j’aimerais que 10 jeunes intègrent le syndicat avant la fin de l’année 2019, puis faire entrer les plus talentueux d’entre eux dans des établissements d’enseignement afin qu’ils deviennent de futurs leaders syndicaux (particulièrement spécialisés dans le droit du travail). » (Sri Lanka)
– « J’aimerais organiser des événements, notamment sportifs, pour renforcer la compréhension mutuelle entre les travailleurs et la direction. » (Sri Lanka)

Liste des organisations ayant participé à cette visite

Kokko RengoRENGO Wakayama
Agence pour l’emploi de Wakayama (Hello Work Wakayama)Conseil pour le bien-être des travailleurs de la préfecture de Wakayama
Nippon Steel Corporation Wakayama Works

Un grand merci à tous.

Photos des participants

Les participants assistent à une conférence sur les activités d’une fédération syndicale industrielle (Kokko Rengo)

Recherche d’emploi par ordinateur (Hello Work Wakayama)

Visite d’une usine pour découvrir le milieu du travail au Japon (Nippon Steel Corporation Wakayama Works)