Projet SGRA au Sri Lanka (mai)

Photo de groupe à la 1re réunion du Comité central de promotion et de développement

La JILAF a visité Colombo du 11 (samedi) au 15 (mercredi) mai à l’occasion du début de l’exercice 2019 au Sri Lanka du projet SGRA (Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux), que la JILAF met en œuvre avec des subventions du gouvernement japonais (Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales). Les discussions se sont concentrées sur les plans annuels et les activités spécifiques basés sur la politique de projet de l’exercice 2019. Alors que la situation sécuritaire demeure précaire au Sri Lanka suite aux attentats terroristes coordonnés, la visite s’est déroulée sous une gestion de crise et de la sécurité maximale.

La JILAF a lancé les projets de vulgarisation du SGRA (outreach) au Viêt-Nam et au Sri Lanka durant l’exercice 2017 et les projets pilotes durant l’exercice 2018. Ces projets pilotes entrent dans leur deuxième année avec l’exercice 2019.

Durant la visite, la 1re réunion du Comité central de promotion et de développement de l’exercice 2019 s’est tenue pour examiner et discuter les plans annuels et les activités spécifiques. Le Comité central de promotion et de développement est constitué de représentants du gouvernement central, des syndicats et du patronat du Sri Lanka (le Ministère du Travail, le Congrès des travailleurs de Ceylan [CWC] et la Fédération des employeurs de Ceylan [EFC]), ainsi que de l’Organisation internationale du travail (OIT) et de la JILAF.

Il est prévu de mettre en œuvre les projets pilotes de cette année au Sri Lanka dans la périphérie de Colombo et dans la ville montagneuse de Nuwara Eliya. Les professions du secteur informel ciblées par les projets devraient inclure les travailleurs à domicile dans le premier district et les éleveurs dans le second. Les activités pour ces travailleurs du secteur informel comprendront (1) la tenue d’un Séminaire de soutien à la vie afin de fournir des informations utiles pour l’amélioration des moyens de subsistance, (2) une formation pour le développement des compétences professionnelles et (3) l’examen d’organisations d’entraide.

Programme

DateContenu
13/05Lun.1re réunion du Comité central de promotion et de développement