Réunion de gestion des écoles informelles et stages d’enseignement organisés par le NTUC-JILA organisée au Népal (avril)

Photo de groupe à la réunion de gestion des écoles informelles

Dans le cadre de ses activités internationales de développement social, la JILAF met en œuvre le Projet des écoles informelles pour l'éradication du travail des enfants en Inde et au Népal depuis de nombreuses années en coopération avec les centres nationaux de ces pays.

Au Népal, le projet est mené depuis 1996 et, présentement, les écoles informelles, qui fonctionnent avec un cursus de trois années, ont environ 450 élèves sur leurs bancs. L’exercice 2019 équivaut pour ceux-ci à leur troisième année d’étude.

À l’occasion du début de la nouvelle année fiscale, la JILAF a réuni le 9 avril (mardi) des enseignants de neuf écoles et les administrateurs d’écoles pour une réunion de gestion des écoles informelles à Katmandou. Dans cette réunion, les participants ont partagé des informations sur les réalisations en matière de gestion des écoles et les problèmes rencontrés durant l’exercice 2018. Les résultats particulièrement remarquables comprennent (1) deux diplômés qui devaient terminer leurs études post-grades à l’université ; (2) après l’ouverture d’une école dans un bidonville isolé, un changement positif a été constaté dans l’ensemble du district ; et (3) une aide de 170 000 roupies a été reçue d’une organisation d’employeurs, permettant l’achat de pupitres, chaises, tableaux blancs, ventilateurs électriques et d’autres équipements. En outre, la gestion des écoles commençant en mai, les participants ont entériné la politique de gestion des écoles pour l’exercice 2019. Ils se sont également engagés à davantage renforcer le partage d’informations et la collaboration avec la JILAF, le siège et les branches du Congrès des syndicats du Népal (NTUC), les enseignants et d’autres personnes, à fermement remplir leurs obligations et rôles et à produire des efforts à l’unisson afin d’améliorer les capacités des élèves.

Après la réunion de gestion des écoles informelles, deux jours de formation des enseignants ont eu lieu les 10 (mercredi) et 11 (jeudi) avril dans le but d’améliorer les techniques en salle de classe des enseignants. Il y a également eu des cours sur les méthodes d’enseignement de conversation anglaise et la création d’un environnement favorisant l’apprentissage.

Programme

DateContenu
09/04Mar.Réunion de gestion des écoles informelles
10/04Mer.Formation des enseignants (Jour 1)
11/04Jeu.Formation des enseignants (Jour 2)

Photos des participants

Allocution du secrétaire général du NTUC M. Yogendra Kumar Kunwar

Scène de la réunion de gestion des écoles informelles

Une diplômée d’une école informelle qui est aujourd’hui étudiante dans une université et enseignante assistante à son ancienne école