Équipe Indonésie-Pakistan

Équipe Indonésie-Pakistan ―Visite au Japon du 9 au 22 décembre―

Les participants s’essaient à la recherche d’emploi sur un ordinateur. (Hello Work Nagasaki)

Un total de 11 participants (dont 3 femmes) venant d’Indonésie et du Pakistan ont visité le Japon du 9 (dimanche) au 22 (samedi) décembre.
En raison de l’augmentation de leur population, l’Indonésie et le Pakistan sont dans la nécessité d’améliorer les environnements de travail et les systèmes de sécurité sociale. Les syndicats ont un rôle majeur à jouer dans ces améliorations. On espère que les participants pourront contribuer à établir des relations patronat-syndicat constructives dans ces deux pays en apprenant quels sont les efforts déployés par le Japon pour assurer la stabilité de l’emploi, notamment avec les bureaux Hello Work.

Après avoir assisté à des présentations lors desquelles ils ont pris connaissance de manière systématique des relations patronat-syndicat, des pratiques de travail, etc., et ont visité le JP Roso (Syndicat du groupe postal japonais) pour leur visite d’une fédération industrielle. Dans le programme régional organisé par RENGO Nagasaki, la branche régionale de Nagasaki de la RENGO (Confédération des syndicats japonais), de même que lors des visites du bureau de placement public Hello Work Nagasaki et du Chantier naval de Nagasaki appartenant à Mitsubishi Heavy Industries, Ltd., les participants ont engagé des discussions avec RENGO Nagasaki, le Bureau du travail de Nagasaki, la Haute école technique de Nagasaki et le Siège de la promotion de Nagasaki de la Zenrosai (Fédération nationale des syndicats de la mutualité nationale des travailleurs), ce qui leur a permis d’approfondir leur compréhension de la situation de l’emploi à l’intérieur de la préfecture de Nagasaki, ses mesures pour l’emploi et d’autres enjeux.

Dans l’Échange d’opinions sur la situation du travail, les participants ont donné des présentations sur la situation du travail dans leurs pays et les problèmes que rencontrent leurs centres nationaux. Les participants indonésiens ont parlé de la révision non désirée de la législation du travail, qui touche notamment au salaire minimum, et de cas de conflits patronat-syndicat au sein de multinationales. Les participants pakistanais ont parlé de la violation des normes fondamentales du travail, comme la liberté de réunion et le droit de s’engager dans des négociations collectives, ainsi que de la réponse des syndicats face à ces questions.
Dans les plans d’action compilés lors du dernier jour du programme, les participants ont fait les propositions suivantes :
• « Je veux interpeler le gouvernement sur le besoin de reconstruire le système de sécurité social et d’initier des consultations en vue de créer des établissements de formation professionnelle. » (Indonésie)
• « Je veux mettre en place une formation en leadership pour les cadres des syndicats affiliés. » (Indonésie)
• « Je veux demander au gouvernement de revoir la législation du travail et faire des efforts pour reconstruire le système des retraites. » (Indonésie)
• « Je veux entrer en dialogue avec les travailleurs non organisés et leur faire comprendre que les syndicats sont nécessaires afin d’établir des lieux de travail sûrs et agréables.» (Pakistan)
• « Je veux avoir des consultations avec le gouvernement en vue de construire un système semblable aux bureaux Hello Work afin de lutter contre le chômage. » (Pakistan)
• « Je veux promouvoir la participation des travailleuses dans les syndicats et développer l’organisation. » (Pakistan)
• « Je veux convaincre les employeurs que le bonheur des travailleurs mènera au développement social et m’efforcer d’établir des relations patronat-syndicat saines. » (Pakistan)

Liste des organisations ayant participé
       

Liste des organisations ayant participé à cette visite

JP RosoRENGO Nagasaki
Haute école technique de NagasakiHello Work Nagasaki
Association nationale des banques du travailSiège de la promotion de Nagasaki de la Zenrosai
Bureau du travail de NagasakiChantier naval de Nagasaki Mitsubishi Heavy Industries

Un grand merci à tous.

Photos des participants

la Haute école technique de Nagasaki

des présentations lors desquelles ils ont pris connaissance de manière systématique des relations patronat-syndicat

l’Échange d’opinions sur la situation du travail